ECOLE NOTRE DAME DE LA RONCE SAINT QUAY PORTRIEUX

Une école où il fait bon apprendre... banniere4
Une classe supplémentaire de cycle 3 vient d’ouvrir à l’école Notre-Dame de la Ronce qui comptera cette année 115 élèves. Dirigée par Virginie Baumann qui arrive de Plouha où elle enseignait à l’école Saint-Yves, l’école privée compte désormais cinq classes. Quant aux rythmes scolaires, l’école repasse en semaine de quatre jours et, précise Didier Guérin, « l’accent sera mis cette année sur l’enseignement des mathématiques et la lecture ».
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-quay-portrieux/notre-dame-de-la-ronce-une-classe-de-plus-05-09-2017-11651132.php#9WzLxuOkqzGJRg1p.99

Une 5e classe à l’école Notre-Dame de la Ronce

Avec une progression régulière des effectifs depuis quelques années, un poste a été créé pour cette rentrée 2017. Le groupe scolaire Notre-Dame de le Ronce passe à cinq classes.

La répartition sera donc : petite et moyenne section avec Isabelle Collin, grande section et CP avec Nadine Guérin, CE1 Mickaël Geffroy, CM1 avec le directeur, Didier Guérin, et le CE2-CM2 avec Virginie Baumann, la nouvelle enseignante qui arrive de Plouha.

« L’accent sera mis sur la coordination des apprentissages. Nous nous attacherons à cultiver l’accueil, le bon climat scolaire et le dialogue entre tous : enfants parents enseignants, auxiliaire de vie scolaire et le personnel de l’école », explique le directeur. Cette année deux classes ont été entièrement repeintes.

Ce à quoi nous croyons et que nous appliquons depuis plusieurs années, explicité par Natacha Polony et Fabien Namias.

Jeudi 1er Juin, sous le soleil de Saint-Quay-Portrieux, les élèves de maternelle et CP de l’école Notre Dame de la Ronce ont accueilli leurs camarades des écoles du secteur dans le cadre d’une journée dédiée aux sciences.
Ils ont tour à tour testé les plans inclinés, équilibré des balances, construit en 3D, reconnu des odeurs ou des bruits… Les petits élèves étaient encadrés par des parents et aussi par des collégiens de 4ème du collège Stella Maris.